Master 2 professionnel SAGT

Chargé de mission pour le développement local

Raconte-nous ton cursus au sein de l'Université de Nantes ?

En fait, je suis d'abord sociologue !
Après avoir passé un bac ES à La Rochelle, je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire comme métier mais j'aimais l'approche généraliste de la filière ES et surtout les sciences humaines. Une fois mon bac en poche, j'ai décidé d'entrer en Sociologie à l'Université de Nantes, en me donnant l'objectif en parallèle de clarifier mes projets professionnels. J'ai obtenu un DEUG (L2) de Sociologie. Passionnée par cette discipline, j'ai décidé de passer une Licence (L3 actuel)... puis j'ai consacré encore deux années pour faire un Master 2 Recherche en Sociologie !

Comment es-tu arrivée à la Géographie et l'Aménagement ?

Après mon M2 Sociologie, je souhaitais passer les concours de la fonction publique territoriale. J'ai suivi une année de préparation à ces concours à l'IPAG de l'Université de Nantes (Institut de Préparation à l'Administration Générale) qui dépend du Droit.

En sortant de cette année riche en enseignements pluridisciplinaires, j'avais affiner mon projet personnel. Je désirais toujours travailler pour une collectivité mais j'en savais davantage sur le secteur dans lequel je voulais travailler : l'aménagement du territoire, le développement local. Il me manquait un savoir en géographie et aménagement ! C'est ainsi  que je me suis alors inscrite à l'IGARUN en Master 2 Professionnel "Sociétés, aménagement et gouvernance des territoires" (SAGT). Bien que n'ayant pas étudier la Géographie, ayant déjà un M2 de Sociologie, une année pluridisciplinaire à l'IPAG et un dossier solide, j'ai pu entrer directement en M2 pro SAGT, grâce aux équivalences.

Parle nous de ton année en Géographie et Aménagement.

Le programme du Master Professionnel SAGT abordait toutes les facettes du développement local : des fondamentaux de l'aménagement à la méthodologie de projet, des politiques de l'habitat et du logement aux techniques d'animation de réunion, etc. J'ai terminé cette année par un stage de 6 mois au Pays du Vignoble Nantais où j'ai travaillé sur la mise en place du Conseil de Développement. Ce stage a représenté une très bonne expérience tant sur le plan professionnel que personnel.

Cela t'a-t-il permis de trouver un emploi dans l'aménagement du territoire ?

Après quelques mois de recherche d'emploi, j'ai ensuite fait un remplacement de 5 mois à la mairie de Caen au service Démocratie de Proximité, animant et coordonnant les activités des conseils de quartier.

A la suite de ce contrat j'ai déménagé dans le Centre de la France et j'ai trouvé un poste de Chargée de mission Leader au Pays de Vierzon.

C'est quoi ton métier ?

Leader est un programme européen qui a pour but de co-financer des projets de développement local et rural à l'échelle d'un Pays ou d'un Parc Naturel Régional. Aujourd'hui, mon rôle est d'animer ce programme : je rencontre les porteurs de projet (collectivités, associations, petites entreprises...), je les accompagne dans le montage de leur projet, j'instruis les dossiers, je mets différents partenaires en réseau, j'anime le Comité de programmation (l'organe qui décide de l'attribution des subventions), je rédige des compte-rendus, des supports de communication, je participe à des réseaux et à des groupes de travail, etc. Ce travail est très intéressant tant par la diversité des activités que par la multitude d'acteurs qu'il m'amène à rencontrer.

Avec le recul, comment vois-tu ta formation universitaire ?

Mon parcours pluridisciplinaire et mon Master professionnel sont vraiment des atouts puisqu'ils me permettent d'allier des compétences techniques et opérationnelles, à d'autres relevant davantage de la mise en place de stratégies territoriales ou de plans de développement.