Diplômé en Doctorat ès Géographie à l'IGARUN (promotion 1997)

Hydro-géomorphologue en profession libérale


Tu as fait quoi comme études ?

J'ai passé un Bac G2 (comptabilité). Je me suis inscrit en Géographie à l'Institut de Géographie et d'Aménagement Régional de l'Université de Nantes, j'y ai passé mon DEUG (L2) en 1989, une Licence (L3) de Géographie option géographie physique, puis une Maitrise de Géographie (M1) en 2001 avec un mémoire sur « La Loire entre Nantes et Ancenis ». Après mon service militaire, j'ai poursuivi en DEA (M2 recherche), puis je me suis inscrit en Doctorat de Géographie. J'ai fait ma thèse sur "La dynamique hydrologique de la Loire", soutenue en 1997.

Qu'as-tu fait avec ton doctorat ?

En 1997, je suis parti à Sarrebruck en Allemagne, j'ai travaillé sur plusieurs programme de recherche transfrontaliers (France-Allemagne-Luxembourg) d'évaluation de la qualité des cours d'eau, avec l'équipe de géographie physique du Professeur Löffler.

En 2000, je me suis lancé en profession libérale d'abord en Allemagne, puis en Moselle. Avec deux collègues allemands hydromorphologues, nous avons créé Fluvial.IS (structure d'échange de compétences et proposition de conseil en hydromorphologie). Depuis, mon activité ne cesse de croître. J'ai embauché une personne en 2008. Depuis cette année, Fluvial.IS dispose d'une antenne en Champagne, grâce à ma première employée qui s'y est mise à son compte

C'est quoi concrètement un hydro-géomorphologue ?

Je suis hydro-géomorphologue, j'ai mon propre bureau d'étude. Mon activité est le conseil en géomorphologie fluviale et restauration de cours d'eau. J'interviens auprès des collectivités publiques ou des associations, sur les thèmes suivants :
- Diagnostic de cours d'eau (problèmes d'érosion, de déplacement de lit, de dégradation de l'habitat des rivières)
- application de la Directive cadre sur l'Eau (préconisation de mesures pour le bon état écologique des cours d'eau)
- Plans de gestion, programme d'action de restauration de rivières
- Élaboration d'atlas de zones inondables (risque d'inondation)
- Séminaires, conférences, formation, information pour les services de l'État, les écoles d'ingénieurs, les élus ou les techniciens des collectivités, etc.

J'interviens dans le Grand Est de la France et également en Suisse, en Allemagne et au Luxembourg. Je travaille en coopération avec des écologues, des hydro-biologistes, des hydrauliciens en fonction des études qui sont presque toujours multidisciplinaires. Je privilégie la coopération avec de petites structures pour une question de méthode de travail et de philosophie.

Mon planning est varié : La prospection pour décrocher de nouveaux contrats représente environ 15-20 % du temps de travail ; le travail sur le terrain dans la nature, représente environ 10-15 % ; le reste est du travail de réflexion dans mon bureau. Bref, un travail prenant mais passionnant, où on apprend toujours d'études en études !