Résumé

Former des techniciens (bac + 3) de l'aménagement aptes à conduire ou à soutenir des projets de développement territorial ou d'agricultures urbaines et périurbaines. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Contact Reprise d'études / Formation continue

Pôle Formation Continue : Lettres - Langues - SHS - STAPS

Formulaire de contact

 
 

Détails

Chiffres clés

Effectifs attendus *
* pour chacun des deux parcours de la mention Métiers de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme

Guide étudiant 2019-2020 Parcours 1

*

Présentation

*
  • Cette licence professionnelle propose deux parcours offrant aux étudiants deux possibilités de spécialisation :
    • Parcours Développement durable des territoires et maîtrise de projets
    • Parcours Agricultures urbaines et périurbaines

Objectifs

  • Former des acteurs aptes à conduire ou à soutenir des projets d’aménagement paysager, de développement territorial ou d'agricultures urbaines et périurbaines
  • Acquérir des méthodes de travail et notamment maîtriser les étapes importantes de la conduite d’un projet d’aménagement paysager, de développement territorial ou d'agriculture urbaine

Lieux

Nantes

Responsable(s) de la formation

Parcours 1 : François MADORE
Parcours 2 : Christine MARGETIC

Pour les entreprises et les alternants qui souhaitent plus d'informations sur l'organisation du parcours 2 AUP, vous pouvez envoyer vos demandes à l'adresse suivante : lpagriculturesurbaines@univ-nantes.fr

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac +2

Formation(s) requise(s)

  • Pour le parcours "Développement durable des territoires et maîtrise de projets" :
    • L2 géographie
    • L2 sociologie
    • BTS développement et animation des territoires ruraux
    • BTS gestion et protection de la nature
    • BTS tourisme
    • DUT Carrières sociales option gestion urbaine
  • Pour le parcours "Agricultures urbaines et périurbaines" :
    • L2 et L3 Géographie et Aménagement ;
    • BTSA spécialités Production Horticole, Aménagements Paysagers, Agronomie-Productions végétales, Aquaculture, Production Animale, Analyse Conduite et Stratégie de l'Entreprise agricole ;
    • DUT Génies biologiques Option Agronomie, Aménagement du territoire et urbanisme, Architecture et urbanisme, génie de l’environnement.
Les autres titres homologués de niveau V ou attestant de l'obtention de 120 ECTS dans le champ professionnel visé feront l'objet d'une étude par "dossier de validation d'acquis" à joindre au dossier de candidature. Cette démarche de validation d'acquis a un coût de 50 euros non remboursable quelle que soit la réponse (positive ou négative).

Public ciblé

Les candidats peuvent relever de la formation initiale ou être en activité ou demandeur d'emploi.

Modalités de candidature

Les candidatures se feront uniquement avec un compte SURF (suivre ce lien). Les dates pour candidater sont du 22 avril au 30 mai 2020. La date des résultats sur le compte SURF n'est pas encore fixée. Aucun résultat ne sera communiqué par téléphone.

Modalités de candidature spécifiques

Le parcours 2 "Agricultures urbaines et périurbaines" se déroule en alternance.
Pour intégrer la formation, les candidats doivent avoir un contrat d'apprentissage signé au plus tard le 21 septembre 2020.

Conditions d'admission / Modalités de sélection

Les modalités de sélection porteront sur les notes obtenues dans le diplôme précédent et la lettre de motivation.

Programme

  • La licence professionnelle est structurée autour :
    • d’un tronc commun aux deux parcours, permettant l’acquisition de compétences générales à l’exercice des métiers de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et des métiers des agricultures urbaines et périurbaines.
    • de 2 parcours offrant aux étudiants une spécialisation vers la maîtrise de projets ou l'agriculture urbaine.
  • Volume horaire :
    • 232h dans le tronc commun
    • 182h dans le parcours 1 (Développement durable des territoires et maîtrise de projets).
    • 215h dans le parcours 2 (Agricultures urbaines et périurbaines).

Contenu de la formation

Le programme complet de la licence professionnelle est détaillé dans le guide étudiant 2018-2019.

Pour le parcours 1, un stage de 12 semaines clôt la formation. L'étudiant choisit une structure d'accueil parmi les collectivités territoriales, les bureaux d'études, les associations. Ce stage permet l'insertion professionnelle de l'étudiant et donne lieu à l'écriture d'un mémoire.

Pour le parcours 2, l'étudiant est en entreprise pendant 31 semaines.

Pour le parcours 1, les étudiants qui le souhaitent peuvent réaliser leur stage de trois mois à l’étranger.
En dehors du stage, une mobilité à l’internationale est aussi envisageable dans le cadre du programme Erasmus (mobilité au minimum semestrielle, compatible avec le calendrier de la formation).

Alternance

Parcours 2

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+3 (Niveau 6)

Compétences visées

Référentiels de compétences : RNCP, Inventaire, RAC

Consulter la fiche RNCP nationale n°30115 relative à ce diplôme
Concernant les Licences, Licences professionnelles et Master, enregistrés de droit au RNCP, une fiche nationale permet de définir les dénominateurs communs au niveau de la mention du diplôme pour chacune des universités proposant cette mention.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Les métiers visés sont ceux de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme de niveau intermédiaire en termes de qualification, correspondant à un niveau technicien ou catégorie B dans la fonction publique.

Plus spécifiquement, les principaux métiers visés sont :

  • Pour le parcours "Développement durable des territoires et maîtrise de projets" : agent de développement, assistant d’étude, chargé de mission, conseiller ou animateur (dans le domaine culturel, économique, social, touristique, etc.)
  • Pour le parcours "Agricultures urbaines et périurbaines" : Technicien spécialisé, chef d'entreprise/agriculteur en AUP, chargé de  mission/chef de projet, conseiller/assistant en bureau d’étude, chargé d'études ou de communication, expérimentateur, formateur, etc.

    Ces métiers peuvent s’exercer auprès de différentes structures :
    • Des collectivités territoriales (région, département, commune, communauté de communes, communauté d’agglomération ou communauté urbaine)
    • Des administrations d’État
    • Des associations et syndicats
    • Des structures privées intervenant dans l’aménagement du territoire, du paysage et le développement local (bureaux d’études, cabinets d’architectes et d’urbanistes…)
    • Des organisations professionnelles et des coopératives agricoles
    • D’autres entreprises privées liées à la production, la transformation et la commercialisation des produits, d’équipements et de services agricoles
    • Des établissements de formation ou/et d’expérimentation...
    • Parallèlement, un autre débouché plus restreint existe et prend forme autour de la création d’entreprise, en particulier sous la forme d’un cabinet de consultance